Philatélie

Aux termes du décret 2012-05 du 7 septembre 2012 instituant l’administration de l’Échiquier, cette institution impériale a notamment pour mission d’émettre les timbres de l’Empire.

Les trois premières séries de timbres ont été conçues en octobre 2012. Cinq nouvelles séries ont été éditées en septembre 2016, puis un timbre spécial en 2018 à l’occasion du Sommet de la MicroFrancophonie organisé par l’Empire d’Angyalistan.

Créée par l’administration de l’Échiquier en octobre 2012, la série “horizons I ” est composée de sept timbres rectangulaires libellés en centimes angyalistanais. Elle a été rééditée en 2016.

Les clichés ont été pris : en France à Polignac (1 ¢a∞), à Hluhluwe, en Afrique du Sud (2 ¢a∞), en Grèce à Santorin (4 ¢a∞), à Budapest (7 ¢a∞), à New York (12 ¢a∞), aux îles Maldives (17 ¢a∞) et à Nauru (41 ¢a∞).

timbres - horizons I
timbres – horizons I

La série “horizons II ” est composée de sept timbres rectangulaires libellés en centimes angyalistanais. Créés en septembre 2016, ils complètent la série “horizons I” de 2012.

Les clichés ont été pris : à Gibraltar (vue sur Ceuta) (14 ¢a∞), à Sigirîya au Sri Lanka (21 ¢a∞), en France à La Gaillarde (24 ¢a∞), dans les Salines Grandes en Argentine (27 ¢a∞), en Islande à Snæfellsbær (42 ¢a∞), à Uuru en Australie (47 ¢a∞) et en France à Vincennes (71 ¢a∞).

timbres - horizons II
timbres – horizons II

Créée par l’administration de l’Échiquier en octobre 2012, la série “vexillum” est composée de trois timbres carrés libellés en bancors angyalistanais. Ils ont été réédités en 2016.

Trois couleurs de fond caractérisent les timbres qui composent cette série qui met à l’honneur le drapeau angyalistanais : bleu (1 ßa∞), jaune (2 ßa∞), et grisé (4 ßa∞).

timbres - vexillum
timbres – vexillum

Créée par l’administration de l’Échiquier en octobre 2012, la série “auctoritas” est un singleton composé d’un timbre unique de forme triangulaire. Elle a fait l’objet d’une nouvelle édition en septembre 2016, avec un nouveau portrait officiel de S.M.I.

Ce timbre particulièrement recherché est doté de la valeur faciale exceptionnelle de 4,21 ßa∞.

timbres - auctoritas
timbres – auctoritas

Créée par l’administration de l’Echiquier en septembre 2016, la série “fiat lux ” ne comprend qu’un seul timbre, dont la valeur faciale en bancors est exprimée à l’aide d’un nombre irrationnel, en lien avec la pratique suivie pour la série “animaux nationaux”.

Ce timbre est consacré à la Licorne rose invisible, dont le culte est largement répandu parmi les citoyens angyalistanais.
Sa valeur est la “proportion d’argent” (1 + √2), soit ~2,4142135624 bancors angyalistanais.

timbre - fiat lux
timbre – fiat lux

Créée par l’administration de l’Échiquier en septembre 2016, la série “animaux nationaux” est composée de cinq timbres, un pour chacun des animaux nationaux que s’est choisie la population angyalistanaise au printemps 2016. Leur valeur faciale en bancors est exprimée à l’aide d’un nombre irrationnel, dans la continuité de la pratique suivie pour la série “fiat lux”.

Les cinq animaux nationaux de l’Empire sont :

  • le tamanoir (Myrmecophaga tridcatyla). La valeur du timbre est le “nombre d’or” ([1 + √5] / 2), soit ~1,6180339887 bancors angyalistanais.

  • le quokka (Setonix brachyurus). La valeur du timbre est la “constante de Pythagore” (√2), soit ~1,4142135624 bancors angyalistanais.

  • l’ornithorynque (Ornithorynchus anatinus). La valeur du timbre est le “nombre plastique ” (³√([9+√69]/18)+³√([9-√69]/18)), soit ~1,3247179572 bancors angyalistanais.

  • le paresseux nain (Bradypus pygmaeus). La valeur du timbre est le “nombre d’Euler” (∑1/n! de n=0 à +∞), soit ~2,7182818285 bancors angyalistanais.

  • le panda roux (Ailurus fulgens). La valeur du timbre est le nombre “pi” (π), soit ~3.1415926536 bancors angyalistanais.
timbres - animaux nationaux
timbres – animaux nationaux

Créée par l’administration de l’Echiquier en septembre 2016, la série “memorabilia” est composée de trois timbres carrés libellés en centimes angyalistanais.

Trois événements sont commémorés par cette série : le premier sommet de la microfrancophonie à Aigues-Mortes (77 centimes), la contribution de l’Empire au premier barrage de lutte contre la pollution plastique de la fondation TheOceanCleanup (87 centimes), la création de l’Ordre du Sextant d’Or (97 centimes).
Cette série a été complétée en 2018 par un timbre édité pour le deuxième sommet de la microfrancophonie à Vincennes, organisée par l’Empire d’Angyalistan, et faisant partie d’une opération d’émission conjointe réalisée par 10 nations.

timbres - memorabilia
timbres – memorabilia

En prolongement logique de la série “memorabilia”, un timbre a été émis en 2018 pour le 2e sommet de la Microfrancophonie.

D’une valeurs faciale d’1 bancor et 42 centimes, il a été à l’origine d’une série internationale à laquelle ont pris part 9 autres nations :

  • République anacratique du Padrhom,
  • Fishtown Newport Territory,
  • République de Saint-Castin,
  • Grand-Duché de Flandrensis,
  • État libre de Nova Troie,
  • Principauté d’Hélianthis,
  • Principauté d’Aigues-Mortes,
  • Principauté de Bérémagne,
  • Principauté de Lochaber.

La Microfrancophonie a ainsi été le théâtre de la plus importante émission philatélique conjointe jamais enregistrée dans le monde micronational.

émission conjointe microfrancophone du sommet de Vincennes
émission conjointe microfrancophone du sommet de Vincennes

Ces timbres sont disponibles à la vente. Pour pouvez les commander par série ci-dessous. Le tarif varie suivant les valeurs faciales et la rareté.
Pour toute demande d’acquisition spécifique à l’unité, merci d’utiliser notre formulaire de contact.

Série “horizons I” (2012) – 4,35 € 
Série “horizons I” (rééd. 2016)  – 3,54 €
Série “horizons II” (2016) – 4,27 €
Série “vexillum” (2012) – 4,97 €
Timbre “auctoritas” (2012)  – 3,84 €
Timbre “auctoritas” (2016) – 3,37 €
Timbre “fiat lux” (2016) – 2,14 €
Série animaux nationaux (2016) – 5,83 €
Série Memorabilia (2016)
et sommet de Vincennes (2018)  – 6,27 €