Communiqué impérial 2018-05 du 15 octobre 2018
Le drapeau angyalistanais flotte à l'occasion de la Fête des vendanges en République de Montmartre

Fête des Vendanges de MontmartreChaque année, la Fête des Vendanges de Montmartre rencontre un impressionnant succès qui rassemble, sur les pentes de la célèbre butte, des centaines de milliers de badauds et de touristes, profitant des nombreux stands gastronomiques qui y sont proposés. Point d’orgue de cette fête, le Ban des vendanges, dans les vignes du Clos Montmartre, et le Grand défilé à travers rues qui s’ensuit. À l’invitation du ministre de la Fraternité montmartroise, le MicroFrancophonie a pris part pour la 2e année à ce rassemblement festif et prestigieux. Cette année, S.M.I. Olivier d’Angyalistan, S.A.S. Jean-Pierre IV d’Aigues-Mortes, et le T.H. Sogoln Yg Ysca, président du collège de l’Institut fomoire, avaient fait le déplacement. Ils ont été rejoints par Dominique Garing, ambassadeur de la République du Saugeais, et par Clara Kawczak, journaliste reporter d’images de la maison Vie des Hauts production, venue poursuivre le tournage d’un documentaire consacré aux micronations.

C’est en compagnie de la maire de Paris Anne Hidalgo, du maire du 18e arrondissement Eric Lejoindre, du Président de la République de Montmartre Alain Coquard et de nombreux officiels que la délégation microfrancophone a pris part au ban des vendanges, qui pour cette 85e édition de la célébrait la Paix. Les parrain et marraine de l’édition étaient le groupe Madame Monsieur, qui avait représenté la France à l’Eurovision avec une chanson consacrée à la situation des migrants en Méditerranée.

À l’issue de cette émouvante cérémonie, le grand défilé a pris le départ pour rejoindre à travers les rues de Montmartre la mairie du 18e arrondissement. C’est en tête de cortège, juste derrière la République de Montmartre, que l’Empereur d’Angyalistan, le Prince d’Aigues-Mortes, et le directeur du collège de l’institut fomoire ont marché, suscitant l’admiration et les applaudissements des nombreux spectateurs, qui ont salué leur présence avec force photographies et applaudissements. Accueillis à la mairie du 18e pour un buffet roboratif, les responsables microfrancophones ont pu continuer à y sympathiser avec les Montmartrois et les participants au défilé – créateurs de mode, personnalités et chroniqueurs, associations locales, communautés variées venues d’Ukraine, de Géorgie ou de Serbie et implantées à Montmartre... La journée s’est poursuivie dans les rues de la butte, où, de stand en stand, les représentants de la MicroFrancophonie ont pu entamer une étude des mérites comparés des breuvages et spécialités proposés. Cette journée a en tout cas permis, après la participation de responsables montmartrois au sommet de Vincennes en juillet, de continuer à tisser des liens avec cette République qui fut fondée rappelons le en 1921.