Connaître l'Angyalistan
- Fiche d'identité de l'Empire
-
Histoire de l'Empire
- Territoire de l'Empire
- Symboles de l'Empire
- Paysages de l'Empire

Presse
-
Actualités impériales

En pratique
-
Obtenir un passeport
- Loi fondamentale
- Journal officiel
- Philatélie
- Cartes postales
- Contact



Histoire de l'Empire

 

  • 1995, 8 avril
    Prémices de l'Empire, à travers le premier serment de
    LL. futures AA.II., dit Serment des souverains.
    Le 8 avril
    est l'une des trois fêtes nationales de l'Empire : elle est attachée à la personnalité des souverains régnants et est appelée "Jour des souverains".

  • 1999, 31 janvier
    Fondation probable de l'Angyalistan.
    Étymologiquement, Angyalistan signifie Pays des anges : de angyal, ange en hongrois, et du suffixe bien connu -stan. La référence aux anges fait écho à la spécificité du territoire de l'Empire, sur la ligne d'horizon : l’accumulation poétique et l’art du rêve sont les médiateurs nécessaires de sa vérité scientifique de sa géographie - et les anges symbolisent parfaitement cet impératif ; on sait également que c'est entre 1995 et 1999 que S.A.I. a commis ses Odes et légendes du pays des anges. L'origine hongroise s'explique très simplement : c'est en regardant un horizon magyar que, quelques années plus tôt, la révélation de la nécessité de fonder l'Empire est venue à S.A.I. Cette étymologie a eu pour conséquence la reconnaissance de la langue hongroise comme langue officielle. Comme on le sait, la première moitié du nom de l'Empire doit être prononcée à la hongroise :
    Prononciation

    La date précise de la Fondation n'est malheureusement pas connue avec certitude, mais les historiographes officiels de l'Empire, sur les recommandations de S.A.I., se sont accordés sur le 31 janvier 1999. Il est certain que l'Angyalistan a vu le jour à la fin du XXe siècle, et les écrits de S.A.I. mentionnent des principes proches de ceux de la Loi fondamentale à cette période.
    On notera ici une communauté de date - 31 janvier - avec le peuple de Nauru, dont l'histoire a toujours intéressé S.A.I., ce qui explique d'ailleurs que la langue nauruane ait, par décret, reçu le statut de langue officielle, bien qu'elle ne soit dans le faits jamais usitée de facto dans l'exercice du pouvoir impérial.
    Le 31 janvier est l'une des trois fêtes nationales de l'Empire : elle célèbre sa naissance et sa souveraineté, qui s'exprime notamment dans les couleurs de son drapeau, et a été dénommée "Jour du drapeau".

  • 2000, 7 octobre
    Célébration de l'union de LL.AA.II., à l'occasion de laquelle un drapeau angyalistanais est publiquement exposé pour la première fois, et la souveraineté proclamée sous la forme d'un Empire. Cette aussi à cette date que, portant leur regard sur ce qui devait devenir le territoire de l'Empire, LL.AA.II. en établirent la première revendication ; si l'original en a été perdu, un fac-simile datant de 2009 est conservé au Musée national d'Angyalistan, et peut être consulté sur demande.
    Le 7 octobre est l'une des trois fêtes nationales de l'Empire, appelée "Fête de l'Horizon".
    En dehors cependant de la célébration des Fêtes nationales, l'Empire entre fin 2000 dans une période de demi-sommeil pour une décennie, qui toutefois ne contrevient pas à son immanence et à sa pérennité.

  • 2010, juillet
    Jusqu'alors non écrite, la Loi fondamentale fait l'objet de premiers écrits officiels. Bien que consubstantielle à l'Empire, elle était en effet restée non-dite : sa mise en forme ouvre la voie à l'exercice temporel du pouvoir et la prise de décrets par les autorités impériales. la Loi fondamentale sera définitivement publiée, dans une version commentée, au printemps 2012.

  • 2012, janvier
    À l'occasion de son treizième anniversaire, l'Empire organise sa présence médiatique sur internet


  • 2013, octobre
    L'Empire prend la décision de revendiquer, outre sa co-souveraineté ontologique sur la ligne d'horizon, des territoires physiques qui permettront d'assurer à sa parole l'autorité nécessaire auprès des autres États de la communauté internationale.
    Ont été déclarés territoires de l’Empire : le Vortex de déchets du Pacifique Nord, également connu sous le nom de GPGP, Great Pacific Garbage Patch, et ses quatre homologues recensés à ce jour - ceux de l’Atlantique Nord, de l’Océan Indien, du Pacifique Sud et de l’Atlantique Sud. Décidé à mettre en œuvre tous les moyens qu’il pourra mobiliser afin de contribuer à la disparition des Vortex de déchets océaniques, l’Empire d’Angyalistan est désormais le seul État au monde à souhaiter la disparition d'un territoire qu’il revendique.

 

 

(c) Angyalistan.com 2012-2014

 

  
Bookmark and Share